André-Jacques Auberton-Hervé

André-jacques auberton-hervé

Grâce à son audace, André-Jacques Auberton-Hervé (obtenir plus d’information) a notamment été récompensé par le Prix de l’Audace Créatrice et un SEMI Awards. Pour garantir le développement de son entreprise, le chef d'entreprise fait des choix audacieux. Téléphones portables, tablettes et objets connectés fonctionnent tous avec les semi-conducteurs conçus par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Un as de la communication et un visionnaire

André-Jacques Auberton-Hervé se félicite bien sûr des 100 milliards d'euros prévus par l'UE en faveur du développement de l'industrie de la microélectronique. Il est membre du groupe de travail européen KET consacré aux technologies clés génériques. Il est fidèle dans ses amitiés et collabore avec les meilleurs pour défendre des projets d'envergure. Il est par ailleurs un communicant né. Ses nombreux rôles offrent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de défendre ses idéaux auprès d'un grand nombre de personnes.

Des activités sur toute la planète

Avec des usines réparties dans plusieurs régions du monde, la société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale. Il comprend très tôt qu'il est crucial de conquérir des marchés hors de nos frontières. En introduisant Soitec sur le second marché en 1999, son PDG a pu résister à la concurrence. Pour le secteur des composants électroniques ou pour d'autres, la clientèle d’André-Jacques Auberton-Hervé se trouve dans le monde entier, notamment en Afrique du Sud, aux Etats-Unis et en Italie.

André-Jacques Auberton-Hervé et les atouts de l'Union européenne

Parti de rien pour créer un leader mondial dans le secteur de la microélectronique, André-Jacques Auberton-Hervé sait combien les marchés financiers sont indispensables. Pour soutenir les start-ups, l'UE va devoir envisager des outils financiers plus efficaces. Captivé par notre époque, il applaudit la révolution 4.0 et ses progrès technologiques. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour rattraper le retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe se doit d'aider ses champions en se dotant des outils adéquats.

Les articles